Maitrisez les bases de la bureautique ou perfectionnez vous !

Aujourd’hui pour espérer progresser dans le monde du travail, il faut maitriser les bases de la bureautique. Ceci est valable pour les individus mais aussi et surtout pour les entreprises.

Office

optimsation-bureautique-Word

Word

optimsation-bureautique-Excel

Excel

optimsation-bureautique-PowerPoint

PowerPoint

optimsation-bureautique-Publisher

Publisher

1200px-Outlook_hi-res_icon_(2019).svg

Outlook

1200px-Microsoft_Office_Access_(2018-present).svg

Access

1101px-Microsoft_Office_OneNote_(2018–present).svg

OneNote


En option

1200px-Microsoft_Project_(2019–present).svg

Project

1074px-Microsoft_Office_Visio_(2019).svg

Visio


Quelles versions de Microsoft 365 ou de Microsoft Office 2019 choisir?

 

Versions Microsoft Office


L’apport de la bureautique en entreprise en général est un complément.

Cependant rares sont les entreprises qui osent aller plus loin.

Maitrisez les bases de la bureautique semble simple, en effet tout le monde ou presque s’en sert.

Ce qui vous démarquera par contre, ce qui fera que votre entreprise gagnera des parts de marché, ensuite, c’est sa productivité et en bureautique, comme en production, vous pouvez booster votre productivité.

Dans mes ouvrages, “Je crée mon Excel” et “L’Optimisation Bureautique ” ( à paraitre),  j’aborde de nombreux points essentiels à un bon et utile usage de la bureautique.

Parce qu’un outil est toujours plus attrayant s’il est séduisant.

Et pour séduire un utilisateur la recette est simple

L’outil doit posséder 4 qualités :

OUVERT

Il doit être ouvert, aéré et répondre à la charte graphique de l’entreprise. Un outil qui plait est plus couramment et volontairement utilisés par le personnel.

VISUEL

Il doit aussi être visuel, clair et ne présenter que les commandes nécessaires, les résultats attendus et ce dans le plus grand dénuement.

FACILE

Pour séduire, il doit aussi être facile d’accès, utiliser des codes que tout le monde comprend et surtout répondre à une logique imparable.

SIMPLE

Simple à utiliser, voici la dernière qualité requise par un outil pour répondre aux attentes des utilisateurs futurs.

Les images suivantes sont l’exemple d’un outil facile à comprendre.
Pourtant, la première illustration montre l’échec à un test.

Or, elles semblent simples. Effectivement, mais elles utilisent des codes, des symboles qui associés à des commandes utilisables tant au clavier qu’en usage tactile, font merveille.

 

Cinq critères sont retenus :

  • Découpe (symbole scie)
  • Peinture (symbole pinceau)
  • Assemblage (symbole outils)
  • Contrôle visuel (symbole microscope)
  • Conditionnement (symbole carton)

TEST ECHOUE

Trois mains vertes désignent les postes qui sont acceptés.
Les mains rouges ceux refusés.

Au-dessous, s’affichent les symboles des postes de montage à recontrôler.

TEST OK

Le test reprend  –  Ici, tout est accepté.

Aucun symbole, plus aucune main signalant un poste de fabrication défectueux.
Un visuel écrit et sonore annonce la validation à terme du protocole de test.


Parce que Excel, comme Word sont doués de parole.

Le saviez-vous ?